Accueil Actualités Comment avoir du Wi-Fi dans toutes les pièces de son logement ? Retour

Comment avoir du Wi-Fi dans toutes les pièces de son logement ? 2 juillet 2021

Quasiment indispensable pour rester connecté à la box Internet, le Wi-Fi a une portée limitée. Quelles solutions s’offrent à vous pour améliorer la connectivité de votre logement dans d’autres pièces ? Quels travaux et quels équipements envisager ? Bien'ici les passe en revue pour vous.

Comment bien placer sa box Internet ?

Avant d’envisager le moindre achat, il est important de bien placer la box internet dans le logement. L’appareil étant l’émetteur de votre réseau Wi-Fi, les pièces qui en sont les plus éloignées auront logiquement le signal Wi-Fi le plus faible.

Autant que possible, votre box doit être positionnée au centre de votre logement et dans une pièce peu encombrée. Les placards aux portes épaisses sont autant d’obstacles que votre signal devra franchir pour atteindre un terminal. Préférez donc les placer au-dessus des meubles.

Le simple placement de sa box dans un endroit dégagé peut grandement améliorer la couverture Wi-Fi de chez soi. C’est une première solution qui ne coûtera rien, hormis l’éventuel achat de câbles Ethernet plus longs.

Le répéteur Wi-Fi, la solution simple

Il s’agit du premier véritable achat envisagé lorsqu’une box ou un routeur 4G ne suffit pas à couvrir l’ensemble du logement. C’est un appareil captant le signal Wi-Fi de la box Internet et qui le réémet en l’amplifiant.

Cette première solution présente deux grands avantages :
■ Un faible coût : la plupart des répéteurs Wi-Fi disponibles dans le commerce excèdent rarement la centaine d’euros, avec un prix moyen qui se situe autour de la trentaine d’euros.
■ Une installation extrêmement simple : il suffit de brancher l’appareil pour que le réseau soit immédiatement doublé. La box n’aura pas besoin de réglages supplémentaires pour être connectée, et le répéteur lui-même sera très rapidement configuré.

En contrepartie, le répéteur Wi-Fi a un impact limité et il s’adapte mal à un réseau. Ainsi, avec la plupart des modèles disponibles dans le commerce, on ne pourra pas envisager de placer plusieurs répéteurs à la suite.

Selon le modèle retenu, le répéteur Wi-Fi pourra comporter des ports supplémentaires, le plus souvent Ethernet ou USB. L’appareil devient un relais sur lequel on peut se brancher pour se connecter à Internet.

Le Wi-Fi Mesh, pour une couverture totale

Contrairement aux répéteurs, les systèmes de Wi-Fi Mesh se composent d’un ensemble de routeurs. Une fois connectés les uns aux autres, ces appareils créent une large couverture Wi-Fi. C’est d’ailleurs leur principal avantage : avec de nombreux appareils (jusqu’à plusieurs dizaines), il est possible d’assurer un signal Wi-Fi optimal sur plusieurs centaines de mètres carrés.

En revanche, cette solution est beaucoup plus onéreuse que le simple répéteur. Finalement, le Wi-Fi Mesh s’adresse davantage aux entreprises ou à des réseaux domotiques complexes qu’à la simple connectivité d’un logement individuel.

Le CPL, pour les longues distances

Le CPL (pour Courant Porteur de Ligne) est à la fois un appareil et une technologie permettant de transmettre un débit Internet à travers le réseau électrique. Un boîtier CPL se présente donc sous la forme d’un appareil à brancher sur une prise secteur. Une fois connecté, celui-ci pourra transmettre des données en Ethernet ou en Wi-Fi selon les modèles.

Le CPL coûte une cinquantaine d’euros en moyenne. C’est donc un appareil un peu plus cher que le répéteur Wi-Fi, mais qui reste abordable. Autre avantage : son mode de transmission ne compte pas d’obstacle, contrairement au Wi-Fi. On pourra donc l’envisager pour couvrir de longues distances. Il est ainsi parfait pour créer un point d’accès à l’autre bout de son logement. Enfin, le CPL est plus sûr que le Wi-Fi. Ses données transitant par le réseau électrique, celles-ci seront beaucoup moins faciles à pirater.

Du côté des inconvénients, le CPL présente un risque de saturation. De plus, il ne supporte pas les multiprises, qui atténuent ou empêchent le passage des informations. Enfin, plus il y a d’appareils connectés au réseau CPL, plus le débit fourni par celui-ci est réduit.

En cliquant sur "J'accepte", vous autorisez l'utilisation de cookies afin de vous assurer une experience optimale sur ce site.

En savoir plus J'accepte